La Ffpp déplore et condamne l'acte d'une violence inouïe commis sur une collègue, Morgane Nauwelaers, dans le cadre de ses fonctions.

Cet assassinat n'est pas de nature à démobiliser les psychologues dans leur engagement à dénoncer toutes formes de maltraitance.

La Ffpp adresse soutien et compassion à la famille et aux proches.