Covid-19

La FFPP proposera un communiqué actualisé en fonction des recommandations du Ministère de la Santé

Mercredi 28 Octobre 2020 : l’annonce présidentielle décrète à nouveau un confinement général… en prenant la mesure des leçons de la première vague. Cette fois-ci, il est préconisé d’emblée de s’appuyer sur la médecine de ville et le médico-social.
Les récentes études montrent combien l’anxiété et la consommation d’anxiolytiques ont augmenté ces derniers mois. Les effets du confinement ont à peine pu être élaborés, « digérés » psychiquement, que des mesures contraignantes ont encadré une reprise du travail en limitant convivialité et lien social.
Les conséquences psychologiques sont majeures et les psychologues, en ville ou en institution, ne peuvent se soustraire au cœur de leur mission, l’écoute et l’accompagnement de la souffrance psychique. Maintenir le lien avec les patients, les usagers, en évitant toute déprogrammation apparaît aujourd’hui indispensable pour éviter des répercussions supplémentaires. Bien entendu, la téléconsultation doit être retenue en fonction des besoins du patient.
La FFPP a donc décidé de réagir rapidement, dans l’attente d’éventuelles préconisations spécifiques du Ministère de la Santé, et d’un accord souhaité avec d’autres organisations partenaires : elle recommande aux psychologues de poursuivre leur activité auprès des usagers, dans le respect des gestes barrières et protocoles sanitaires d’usage.

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
ACTUALITÉS
Cela pourrait également
vous intéresser

Communiqué FFPP et SNP

Pris dans la difficulté entre la nécessité d’apporter une réponse rapide et transitoire aux étudiants dans une situation de détresse psychologique et les propositions de…
Demande de résiliation d'abonnement