La FFPP

1. Présentation :
objet & fonctionnement

L’objet de la FFPP

Créée en 2003, dans une dynamique fédérative pour la profession et la discipline, la FFPP rassemble praticiens et universitaires qui choisissent de réfléchir et d’œuvrer ensemble pour donner à la Psychologie une visibilité, une cohérence et une représentativité sociale qui doivent encore se renforcer.

De la conception des programmes universitaires à celle des pratiques professionnelles, de l’organisation de la formation continue aux conditions du marché de l’emploi, des concertations et négociations avec les instances tutélaires aux interventions médiatiques, des textes de loi aux applications pratiques et à la déontologie, les psychologues veulent être responsables de leur discipline et impliqués dans ce qui les concerne directement.

« Fédérons-nous pour un titre unique
et des pratiques au singulier. Engageons-nous pour
une Psychologie plurielle. »

Notre projet

  • Se reconnaître ensemble comme professionnels au service d’une même Science humaine, riche et complexe, dans les fondamentaux communs et indissociables dont le Code de déontologie est la clé de voûte (cf. Onglet Déontologie).
  • Rassembler psychologues individuels et organisations de psychologues (associations et syndicats), dans le respect et la reconnaissance de la diversité des pratiques, la multiplicité des méthodes, la pluralité des modèles de référence et les spécificités des champs d’exercice.
  • Nos objectifs

  • Œuvrer collectivement psychologues praticiens et enseignants-chercheurs, à la défense de la Psychologie ;
  • Contribuer à une structuration identitaire affirmée et visible pour la profession et la discipline ;
  • Faire de nos spécificités une richesse pour la profession ;
  • Défendre la déontologie de notre profession ;
  • Promouvoir la qualification et l’excellence de la discipline ;
  • Échanger, débattre et agir avec nos partenaires ;
  • Lutter contre les mésusages de la psychologie ;
  • Protéger le titre unique.
  • Nos actions

  • S’affirmer comme un interlocuteur majeur dans les débats qui concernent la profession ;
  • Représenter la profession auprès des autorités ;
  • Représenter la France au sein de l’EFPA (European Federation of Psychologists’ Associations) ;
  • Soutenir les organisations de psychologues et développer les dynamiques des régions et des organisations ;
  • Promouvoir la déontologie de la profession ;
  • Soutenir les étudiants en psychologie .
  • Régulation

    La Comission de Régulation
    vérifie notamment que les décisions du CAF sont
    conformes aux statuts.

    La CORELI est la Comission de Régulation des Litiges au
    regard du Code de
    Déontologie des Psychologues.
    Elle ne concerne que les
    adhérents de la FFPP.

    Orientations
    et décisions

    Le CAF est souverain. Il est composé de l’ensemble des personnes ayant un mandat électif au sein de la FFPP (représentants des régions, des organisations et associations membres).

    Il se réunit trois fois par an en CA, tous les quatre ans pour son Congrès ordinaire ou à l’occasion de Congrès extraordinaires (par exemple pour toute modification statutaire).

    Réflexion
    Mise en oeuvre

    Le Bureau Fédéral est l’instance de mise en oeuvre des orientations votées en Congrès et en CAF.

    Le Bureau Fédéral Elargi est composé des membres du BF, des Présidents des Coordinations régionales et des organisations nationales membres, des chargés de mission FFPP.

    Le Fonctionnement de la FFPP

    La FFPP est une organisation démocratique. Son fonctionnement repose sur :

  • Des adhérents rassemblés dans des Coordinations régionales ou en organisations nationales
  • Une instance de réflexion : le Bureau Fédéral Élargi
  • Une instance de décision : le Conseil d’Administration Fédéral
  • Une instance de mise en œuvre des orientations : le Bureau fédéral
  • Des instances de régulation : la Commission de régulation et la Commission de régulation des litiges
  • La FFPP agit et met en œuvre ses actions avec le soutien de l’équipe des salariées du siège : la responsable du siège et la secrétaire-comptable du siège.

    Contacter le siège

  • Par voie postale : FFPP, Fédération Française des Psychologues et de Psychologie. 71 avenue Edouard Vaillant – 92774 Boulogne Billancourt
  • Par téléphone : 09 86 47 16 17
  • Par courriel : siege@ffpp.net
  • 2. Structuration de la FFPP

    Les statuts et le règlement intérieur

    L’objet, le mode de fonctionnement et les structures de la FFPP sont définis par ses statuts adoptés et modifiés en Congrès

    Les statuts sont complétés par un règlement intérieur

    Les structures de la FFPP

    Le Congrès est l’instance d’orientation de la FFPP. Il adopte et modifie les statuts et le règlement intérieur. Il fixe les grandes orientations, il se prononce sur le rapport d’activité et le texte d’orientation présentés par le Bureau Fédéral, il approuve le rapport financier présenté par le trésorier, il approuve le rapport de la Commission de Régulation, de la CORELI et de la CNCDP présentés par leur président.
    Le Conseil d’Administration Fédéral représente l’instance de direction de la FFPP entre deux Congrès. Il est composé d’administrateurs délégués par les organisations affiliées et par les Coordinations Régionales .
    Le Bureau Fédéral, composé de 10 à 12 membres, est l’instance exécutive. Il gère au quotidien l’activité de la FFPP conformément à la politique définie par le Congrès et par le Conseil d’Administration Fédéral. Le mandat du bureau est de quatre ans.

    Gladys Mondière, Coprésidente

    Psychologue (n° Adeli : 59 93 2801 0), docteure en psychologie, actuellement coprésidente de la FFPP avec Benoit Schneider, elle est engagée à la FFPP depuis 2011.
    Elle a été chargée de mission Santé, puis membre du bureau fédéral. Son champ de compétence : la psychiatrie, la santé et la psychologie clinique. Son champ de recherche s’est articulé aux questions de précarité féminine et aux représentations de la santé mentale. Elle est membre du Comité stratégique en santé mentale et du Conseil National Autisme au sein des troubles du neuro-développement.
    Après avoir travaillé plus de 20 ans à l’hôpital, elle exerce actuellement en libéral. Elle est également chargée de cours en master à Lille 3 et à l’Université Catholique de Lille.

    Benoît Schneider, Coprésident

    Psychologue (n° Adeli : 54 93 0186 ), Professeur émérite en psychologie de l'Education à l'Université de Lorraine (Laboratoire 2LPN - http://2lpn.univ-lorraine.fr/node/77).
    Membre de la coordination Grand-Est et membre de l'AEPU (président de 2004 à 2008). Adhérent la FFPP depuis sa création, co-président de la FFPP avec Brigitte Guinot (2008-2013), président (2013-2016) et co-président avec Gladys Mondière (2017-2021).
    Président de la Président de la Commission nationale chargée d’évaluer le niveau des diplômes étrangers en psychologue.

    Bruno Vivicorsi, Secrétaire Général

    Après une thèse en psychologie cognitive à l’université de Provence soutenue en décembre 1999, et l’obtention du titre de psychologue en 2001 (n° Adeli 76 93 01391), il travaille à l’université de Rouen en tant que maître de conférences en psychologie cognitive depuis 2002. Il est actuellement membre du laboratoire CRFDP (Centre de Recherches sur les Fonctionnements et Dysfonctionnements Psychologiques), responsable du Master mention Psychologie à l'université Rouen Normandie, et membre de l’équipe pédagogique du parcours « Neuro-Psychologie Cognitive : Évaluation, Diagnostic et Remédiation Individualisées ».
    Membre de la FFPP depuis sa création en 2003, il a été membre du bureau fédéral entre 2004 et 2007, membre du bureau fédéral élargi entre 2007 et 2010, à nouveau membre du bureau fédéral depuis 2016, rédacteur en chef du bulletin Fédérer depuis 2017, et membre du bureau de la coordination FFPP Normandie entre 2019 et 2021. Il est actuellement secrétaire général de la FFPP depuis janvier 2021.

    Claude Crestani, Trésorière

    Psychologue du travail (Adeli 759309271), diplômée du CNAM en 2000, titulaire du Dea "Psychologie du travail et des transitions", du certificat de spécialisation en psychopathologie du travail, elle exerce en qualité de salariée au sein de Coopaname, coopérative d’activité d’emploi- CAE et fut membre du Conseil d'Administration de 2011 à 2015. Elle interviens dans différents secteurs : privé, associatif, fonction territoriale et hospitalière. Elle anime des groupes d’analyse de pratiques et de supervision, interviens dans des missions de prévention des risques psychosociaux, d’expertise Chsct et Cse. Elle conçoit et anime des formations essentiellement auprès des IRP (Institution Représentative du Personnel) à la prévention des risques professionnels et la santé au travail. Membre fondatrice de l’association de psychologues du travail « Penser Ensemble le travail » - PELT, Présidente de 2016 à 2020, elle est adhérente à la FFPP depuis l’adhésion de PELT. Elle a été élue Trésorière au Bureau Fédéral de la FFPP en juin 2021.

    Mélanie Gauché

    Après une thèse soutenue en 2004 en psychologie cognitive sur le thème de la résolution des conflits professionnels et familiaux par le pardon ainsi que l’obtention du titre de psychologue (N°ADELI 659300222), elle devient maître de conférences à l’Institut Catholique de Toulouse, où elle développe des activités dans le champ de la psychologie positive et de la déontologie. Présidente CNCDP de janvier 1997 à janvier 2020, elle participe depuis 2018 aux activités du Ceredepsy (Construire Ensemble pour la Réglementation de la Déontologie) qui œuvre à l’actualisation du code et à sa è connaissance légale en France.

    Virginie Piccardi

    Psychologue et psychothérapeute (n° Adeli : 57 93 10038), spécialisée en psychologie du développement et de l'éducation, exerçant en SESSAD à Metz et en cabinet à Gorze. Elle anime des groupes d'Analyse de la Pratique, est formatrice et chargée de cours à l'Université de Lorraine. Adhérente FFPP depuis 2010, d’abord en tant que membre active à la Coordination Régionale Lorraine puis secrétaire et Présidente de celle-ci (Coordination élargie au Grand-Est depuis 2017). Elle a intégré le Bureau Fédéral de la FFPP en 2019 et participe aux travaux de la mission Petite enfance. En région, elle anime de la supervision à destination des jeunes diplômés (à Gorze (57)).

    François Pacaud

    Psychologue (ADELI n°599328861) diplômé en 2004 (DESS de psychologie pathologique à l'IPSA – UCO, Angers). Il a travaillé pendant 10 ans à la Protection Judiciaire de la Jeunesse, en Normandie, avant de rejoindre en 2016 un CMP pour adolescents dans la région Lilloise.
    Particulièrement intéressé par les problématiques institutionnelles et d'accès au soin, il intègre en 2021 le Conseil Local de Santé Mentale de la ville de Lille en tant que psychologue.
    Président du Collège des psychologues de son établissement, membre de la Coordination FFPP des Hauts-de-France, chargé de la communication, il rejoint le Bureau Fédéral début 2021 en tant qu'invité puis y est élu lors du congrès de juin 2021"

    Le Bureau Fédéral Élargi de la FFPP. Il adopte et modifie les statuts et le règlement intérieur. Il fixe les grandes orientations, il se prononce sur le rapport d’activité et le texte d’orientation présentés par le Bureau Fédéral, il approuve le rapport financier présenté par le trésorier, il approuve le rapport de la Commission de Régulation, de la CORELI et de la CNCDP présentés par leur président.est composé des membres du Bureau Fédéral, des chargés de mission, des présidents des organisations nationales membres et des présidents des coordinations régionales. Sur proposition du Bureau Fédéral, le Conseil d’Administration Fédéral élit des chargés de mission. La définition de la mission et sa durée sont arrêtées par le Conseil d’Administration Fédéral et le contenu de celle-ci figure en annexe au règlement intérieur. 

    Le président (ou les coprésidents) de la FFPP élu(s) par le CAF pour quatre ans est garant des orientations définies par le Congrès. Il fait, avec le Bureau Fédéral, des propositions au Conseil d’Administration Fédéral pour la mise en œuvre de ces orientations. Il propose au Bureau Fédéral des actions répondant aux nécessités du moment. Il exerce également une fonction de représentation, aussi bien auprès des instances internationales que dans les actes de la vie civile et en justice.

    Le secrétaire général a un rôle politique en lien direct avec celui du président. Il remplace et représente le président en cas d’indisponibilité ou à sa demande.

    Le trésorier national est responsable de la gestion financière de la FFPP ; il définit les moyens nécessaires à la mise en œuvre de la politique nationale.

    La Commission de Régulation est l’instance d’arbitrage et de conciliation entre les différentes instances de la FFPP, entre la FFPP et les organisations adhérentes et les organisations associées, entre la FFPP et les membres individuels et les membres individuels associés, entre la FFPP et toute personne ou organisation en lien avec elle. 

    La Commission Nationale Consultative de Déontologie des Psychologues (CNCDP) peut être saisie par tout psychologue ou usager rencontrant des situations qui leur semblent contraires au respect des personnes dans le champ de la psychologie. Elle rend des avis fondés sur le Code de Déontologie dans le respect des dispositions légales. Ses avis portent sur des situations concernant la conduite des psychologues. Les 8 à 12 membres de la CNCDP sont élus à titre personnel par le CAF.  Seul son président est obligatoirement membre de le FFPP. Son président ou l’un de ses représentants siège au conseil d’administration fédéral avec voix consultative.

    La Commission de Régulation des Litiges (CORELI) peut être saisie par toute personne se plaignant d’un psychologue membre de la FFPP qui ne respecterait pas le code de déontologie. Les psychologues de la FFPP eux-mêmes peuvent aussi saisir la CORELI s’ils estiment que leurs conditions de travail ne permettent pas de respecter le code de déontologie. La CORELI rend des avis fondés sur le code de déontologie dans le respect des dispositions légales. Ses avis portent exclusivement sur la conduite des psychologues membres de la FFPP au regard du code qu’ils se sont engagés à respecter. Son président ou l’un de ses représentants siège au conseil d’administration fédéral avec voix consultative.

    Les Coordinations Régionales regroupent les adhérents d’une Région telle que définie par le règlement intérieur de la FFPP (RI).
    Une Coordination Régionale est réputée exister, et peut prendre part aux votes des CAF ou des Congrès à partir du moment où elle s’est dotée d’un règlement intérieur approuvé en Conseil d’Administration Fédéral. Le président de la coordination (ou son représentant) participe au CAF et aux débats menés en BFE.

    Les Organisations nationales regroupent les adhérents d’une organisation à vocation  nationale du fait du nombre de ses membres et de son objet spécifique à caractère national (tels que définis par le RI). Une Organisation nationale est réputée exister, et peut prendre part aux votes des CAF ou des Congrès à partir du moment où elle s’est dotée de statuts approuvés en Conseil d’Administration Fédéral. Le président de l’organisation (ou son représentant) participe au CAF et aux débats menés en BFE.

    3. L’histoire de la FFPP

    L’histoire de la FFPP trouve son origine dans un mouvement fondateur : Cf. Le Livre blanc de la psychologie (2002).

    On peut retrouver les étapes détaillées de l’histoire de la FFPP en consultant la revue Fédérer.
    Quelques numéros peuvent être mis plus spécialement en exergue :

    La première partie de l’histoire de la FFPP a donné lieu à un ouvrage :

    R. Lécuyer (2018). Sur une tentative de regroupement des psychologues. La création de la FFPP 2000-2006.

    Commenté in Fédérer par Benoît Schneider, Fédérer, n°95 juillet 2019 p. 37-40.

    Réponse de Roger Lécuyer, Fédérer, n° 97, 2020, p. 35-36.

    Demande de résiliation d'abonnement