• Accueil
  • Divers
  • Du fichage politique au fichage psychologique : la FFPP dénonce les dérives des décrets de ce décembre 2020

Du fichage politique au fichage psychologique : la FFPP dénonce les dérives des décrets de ce décembre 2020

Sous couvert de prévention contre le terrorisme, le gouvernement, par la publication de 3 décrets publiés au Journal officiel  du 2 décembre étend le champ des données de trois fichiers du ministère de l’Intérieur.
Ces décrets permettront le fichage de la population, de militantes et militants associatifs, syndicaux et politiques, de leur entourage, de leur santé ou de leurs activités notamment sur les réseaux sociaux.
Le fichier pourra contenir des informations relatives « aux troubles psychologiques » et non pas seulement « psychiatriques », informations qui ne pourront être fournies par un médecin car il s’agirait d’une violation du secret médical. Elles seront donc données par des proches, des voisins, des connaissances… des gens qui n’ont aucune compétence en matière de psychopathologie, pas plus que le policier qui remplira le fichier.
La FFPP, en référence à ses valeurs et son objet, s’associe à l’ensemble des organisations et des citoyens qui dénoncent la publication de ces décrets.

– Décret n° 2020-1511 du 2 décembre 2020 ; – Décret n° 2020-1512 du 2 décembre 2020 ; – Décret n° 2020-1510 du 2 décembre 2020 modifiant les dispositions du code de la sécurité intérieure relatives au traitement de données à caractère personnel dénommé « Prévention des atteintes à la sécurité publique » « Gestion de l’information et prévention des atteintes à la sécurité publique », « Enquêtes administratives liées à la sécurité publique »

Partagez l'article

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on linkedin
Partager sur Linkdin
Share on pinterest
Partager sur Pinterest
ACTUALITÉS
Cela pourrait également
vous intéresser
Demande de résiliation d'abonnement