LE RÔLE DU PSYCHOLOGUE EN GÉRIATRIE – NIVEAU 1

Lieu :
TOULOUSE
Adhérent FFPP :
622 €
Non adhérent FFPP :
889 €
Formatrice
Pascale GÉRARDIN
Dates :
11, 12 et 13 mai 2022
3 journées de 7 heures (21h au total)
Taille du groupe :
7 à 14 participants maximum
Durée :
3 journées de 7 heures (21h au total)
Lieu :
PARIS
Adhérent FFPP :
622 €
Non adhérent FFPP :
889 €
Formatrice
Manon PAGANO
Dates :
7, 8 et 9 décembre 2022
3 journées de 7 heures (21h au total)
Taille du groupe :
7 à 14 participants maximum
Durée :
3 journées de 7 heures (21h au total)

Description de la formation

L’apport du psychologue dans les institutions gériatriques s’est considérablement développé ces dernières années. Cette formation vous propose une réflexion renouvelée sur sa place, sa pratique et sa déontologie.

Public concerné

Psychologues

Prérequis

Avoir le titre de psychologue attesté par le numéro ADELI

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Nous informer et nous contacter au préalable à l’adresse formationsinterffpp@gmail.com

Modalités d'inscription et de paiement

Prochaine.s session.s

Formation à Toulouse les 11, 12 et 13 mai 2022 – Animée par Pascale GÉRARDIN – Programme de la formation

Formation à Paris les 7, 8 et 9 décembre 2022 – Animée par Manon PAGANO – Programme de la formation

Formations Intra ?

Vous êtes intéressé par la mise en place une formation FFPP dans votre établissement ?

Contactez Jeannine Accoce, notre référente Formation intra à l’adresse : formationsintraffpp@gmail.com

Vous étudierez ensemble la faisabilité de cette intervention et les modalités possibles de mise en place, un devis vous sera proposé.

L’apport du psychologue dans les institutions gériatriques s’est considérablement développé ces dernières années, entraînant une réflexion renouvelée sur sa place, sa pratique et sa déontologie.

Les sollicitations institutionnelles mais également celles des personnes âgées et des familles, les obligent à clarifier et à préciser leurs rôles et leurs missions. Aussi varié que riche, le travail auprès de la personne âgée et au sein d’une équipe pluridisciplinaire est aussi complexe. Il demande recul et mise en perspective.

C’est ce que cette formation vous propose.

À l’issue de la formation le stagiaire sera capable de :

1. Appréhender les aspects déontologiques et le cadre légal des missions du psychologue en institutions gérontologiques

2. Intégrer le psychologue dans le parcours de la personne âgée, en interaction avec le reste des acteurs : quoi dire, quoi faire, avec qui ?

3. Mettre en place un accompagnement clinique avec l’équipe et/ou avec la personne âgée : définir les modalités de mise en œuvre, justifier le choix de son outil d’intervention et repérer les limites

JOUR 1 – MATIN

Présentations professionnelles et recensement des pratiques, connaissances théoriques des participants, analyse des attentes

Apports complémentaires théoriques :

Le cadre légal (loi 2002, loi ASV / notion de protection des patients) et la description du parcours des personnes âgées

Les missions du psychologue. Le code de déontologie : rappel

Comment se positionner par rapport à la hiérarchie en institution, les droits et les devoirs de chacun

Le rôle institutionnel du psychologue :

Réflexions autour de la position du psychologue en institution

Ses missions en regard du projet d’établissement, démarche qualité, bientraitance, secret professionnel

Les écrits : pour qui ? pourquoi ? quels écrits ?

Comprendre la loi et ses applications / Savoir se positionner dans une institution

JOUR 1 – APRÈS-MIDI

Rôle du psychologue auprès des personnes âgées :

Le vieillissement : spécificités somatiques, sociales, cognitives et psychologiques

Le travail en individuel : évaluation des besoins- entre thérapie, soutien, réhabilitation ou accompagnement auprès des résidents

Les projets de vie individualisés

Comprendre et appliquer le travail spécifique du psychologue auprès de la personne âgée

JOUR 2 – MATIN

Rôle du psychologue auprès des équipes et interfaces avec l’extérieur :

L’Ehpad dans le paysage gérontologique : interface ouverte sur le monde ?

Le psychologue dans une équipe interdisciplinaire : expliquer et appliquer son rôle, transmission d’information, question du glissement de tâche et inscription dans une démarche de complémentarité. Relations avec les autres corps de métier en institution

La notion d’appartenance institutionnelle et ses liens avec les activités du psychologue

Les groupes de parole et/ou d’analyse des pratiques. Leur importance et leur mise en place. Pourquoi ? Pour qui ? Quel soutien ?

Rôle du psychologue auprès des familles :

La place du psychologue dans le processus d’accueil et d’intégration en institution

L’accompagnement des familles et l’aide à proposer Quels types de rencontres proposer ? (entretiens individuels, réunions…)

Réflexions autour d’activités personnes âges-familles-soignants : quels intérêts ? bénéfices ? difficultés ?

JOUR 2 – APRÈS-MIDI

Rôle du psychologue auprès des personnes âgées (suite) :

Travail en groupe : illustrations pratiques et apports de connaissance sur les approches non médicamenteuses

Élaboration d’un projet de prise en charge collective : méthodologie

Réflexion éthique sur la notion de collectif

JOUR 3 – MATIN

Réflexions et échanges autour de projets mis en place ou à mettre en place : Quels intérêts et bénéfices ? Comment ?

L’animation de ce type de groupe : quelle clinique ?

Travail en groupe : apports par chacun des participants d’une intervention d’une activité, d’un projet, d’un groupe de réflexion mis en place ou à mettre en place

Comment élaborer un projet et sa dynamique ? Échanges sur les méthodologies. Quels écrits ?

Éléments pratiques : construire son cahier des charges / ses outils, rédiger une proposition d’intervention, les conditions d’interventions, articulation avec la direction et avec les équipes, règles matérielles d’intervention, règles pratiques, pédagogiques et d’animations de groupe

JOUR 3 – APRÈS-MIDI

Savoir monter / proposer un projet, le mettre en œuvre / analyser les difficultés / le réajuster / l’évaluer.

Réflexions sur les limites, les précautions et les atouts

Quelles articulations avec les équipes, la direction

Fin de stage. Évaluation, bilan.

• Apports de connaissance théoriques et légales en lien avec les compétences pratiques

• Études de cas apportés par la formatrice et / ou les stagiaires

• Échanges et dynamique de groupe

Formatrice
Pascale GÉRARDIN
(Psychologues)
Formatrice
Manon PAGANO
(Psychologue)
LE RÔLE DU PSYCHOLOGUE EN GÉRIATRIE – NIVEAU 1
LE RÔLE DU PSYCHOLOGUE EN GÉRIATRIE – NIVEAU 1

Adhérent.e à la FFPP

Prise en charge employeur

ALertez-moi des l'ouverture des inscription à la formation
Demande de résiliation d'abonnement