La recherche

Ce dossier présente l’ensemble des manifestations scientifiques (Colloques, journées d’études) organisées par la FFPP (parfois en collaboration), la place de l’AEPU, l’articulation de la FFPP avec le Comité National Français de Psychologie Scientifique (CNFPS). On trouve dans ce volet les références des organisations scientifiques internationales et les liens avec l’Association pour la Recherche et l’Intervention Muséale en Psychologie (ARIMEP).

1. Les colloques nationaux & internationaux

Cliquez sur l’année que vous désirez afin de voir les colloques nationaux & internationaux réalisés cette année-là :

2. AEPU et Ethique de la recherche

L’Association des Enseignants-chercheurs en Psychologie des Universités a ses finalités et missions propres.
Cf. Onglet Organisations nationales et régionales et le site de l’AEPU https://www.aepu.fr/

Elle désigne en son sein (cf. onglet Missions) le représentant pour la FFPP à l’EFPA du Board of Scientific Affairs.
2019 : Maria Pereira Da Costa.

Elle accorde une attention privilégiée aux questions d’Ethique de la recherche 
Pascale Planche & Marianne Jover : Questions actuelles en matière d’éthique de la recherche et d’intégrité scientifique, Fédérer, n°95-2019.

3. Comité National Français de Psychologie Scientifique (CNFPS)

Présence Internationale de la Psychologie Française :
Comité National Français de Psychologie Scientifique (CNFPS)

International Union of Psychological Science (IUPsyS)
Le texte qui suit a été préparé par le CNFPS avec l’intention de fournir au lecteur une description des mécanismes institutionnels par lesquels la psychologie française se rend présente, visible, interactive, sur la scène internationale.
Cette présence, cette visibilité, cette interactivité ne s’expriment pas seulement sous des formes institutionnelles. Elles relèvent de l’initiative propre de chaque psychologue français, chercheur, enseignant-chercheur, praticien, lorsque celui-ci s’engage dans des collaborations internationales, lorsqu’il participe à des réseaux internationaux académiques ou de recherche, lorsqu’il diffuse les résultats de ses travaux dans des congrès internationaux ou sous la forme d’articles dans des revues d’audience internationale.
Au-delà de ces initiatives individuelles, éventuellement appuyées par des organismes académiques ou des agences de moyens, il existe des structures qui ont pour fonction de favoriser ou d’accueillir de telles interactions scientifiques et de permettre à la psychologie française de se faire connaître et de participer au concert international.

1. L’Académie des Sciences et le Comité Français des Unions Scientifiques Internationales (COFUSI)

La plupart des pays du monde possèdent en leur sein des organisations représentatives des différentes disciplines scientifiques. Chacune de ces organisations a vocation à “parler” au nom de la discipline qu’elle représente, telle que celle-ci est pratiquée dans le pays concerné.
En France, c’est sous l’égide de l’Académie des Sciences que sont regroupées les organisations scientifiques (ou “sociétés savantes”) représentatives des différentes disciplines. Chacune d’elles est identifiée et “reconnue” par l’Académie des Sciences comme l’interlocuteur pour la discipline en question.

L’Académie suit l’activité de ces organisations nationales et veille à ce qu’elles assurent une représentation satisfaisante de la science française dans les structures internationales où elles interviennent, en particulier lorsqu’elles sont appelées à prendre des fonctions d’organisation ou de gouvernance.
Il existe en France, à la date d’aujourd’hui, 21 Comités Nationaux Français (CNF), qui représentent toutes les disciplines illustrées par la science française : astronomie, géographie, mathématiques, physique, chimie, sciences physiologiques, neurosciences, etc. La psychologie scientifique est représentée par un CNF propre à cette discipline. Il existe aussi un CNF dévolu à l’histoire et à la philosophie des sciences.
Chaque CNF est membre d’une structure internationale qui lui est surordonnée, en l’occurrence une Union Scientifique Internationale (USI), qui regroupe les représentants de tous les pays d’une discipline donnée.
Les CNF sont regroupés au sein d’une organisation de nature associative, le Comité Français des Unions Scientifiques Internationales (COFUSI), lui-même placé sous la tutelle de l’Académie des Sciences. Le COFUSI est l’organe qui valide la représentativité de chacun des CNF et distribue à ceux-ci les moyens provenant du Ministère de la Recherche (via l’Académie des Sciences). Pour l’essentiel, ces moyens sont destinés à couvrir la cotisation des CNF à leurs USI respectives.
Site du COFUSI : http://syrte.obspm.fr/cofusi/
L’existence de ce mode d’organisation institutionnelle n’exclut pas que des associations scientifiques nationales puissent se regrouper au sein de structures internationales et participer à des initiatives distinctes de celles qui sont coordonnées par le COFUSI. La particularité des activités couvertes par le COFUSI est de faire bénéficier ses membres d’une validation émanant de l’Académie des Sciences. En outre, le COFUSI assure, à l’intention des CNF, un relais pour la rediffusion des informations et des programmes émanant des organisations internationales. Enfin, sous l’égide du COFUSI, les CNF sont incités à coopérer en vue de mettre en place des initiatives scientifiques conjointes.

2. Le Comité National Français de Psychologie Scientifique (CNFPS)

Le Comité National Français de Psychologie Scientifique (CNFPS) est l’organisme qui assure la représentation de la psychologie au sein du COFUSI et, à travers ce dernier, auprès de l’Académie des Sciences.
Au niveau international de la discipline, le CNFPS constitue le “membre national” de l’International Union of Psychological Science (IUPsyS). Il est la “voix de la France” auprès de cette structure internationale.

Le CNFPS compte aujourd’hui 25 membres. Ce sont des chercheurs ou enseignants-chercheurs reconnus pour leur contribution à la recherche et pour leur engagement dans la visibilité internationale de la psychologie française. Ils représentent la diversité des sous-disciplines de la psychologie. Le comité inclut également les chercheurs ou enseignants-chercheurs ayant une charge de représentation de la communauté scientifique française au sein des organisations internationales de psychologie.

Le CNFPS inclut également des membres de l’Académie des Sciences qui suivent les travaux du comité et sont en position de se porter garants de la qualité des activités nationales et internationales du comité. Au sein du CNFPS sont également présents des représentants de deux organisations contributrices représentatives de la psychologie française, la Société Française de Psychologie (SFP) et la Fédération Française des Psychologues et de Psychologie (FFPP). Les structures propres de ces deux organisations, notamment leurs congrès, permettent l’ancrage des activités scientifiques développées par le CNFPS, le cas échéant sous forme de collaborations interdisciplinaires (par exemple, en association avec d’autres CNF).
Site de la SFP : http://www.sfpsy.org
Site de la FFPP : http://www.psychologues-psychologie.net
Le fonctionnement du CNFPS, comme association régie par la loi de 1901, est défini par des statuts adoptés le 12 novembre 2014. Le CNFPS est administré par un bureau de sept membres. Depuis sa création, le CNFPS a eu pour présidents M. Carlier (2002-2004), J. Vauclair (2004-2008) et M. Denis (2008-2016).
Le CNFPS entretient des relations avec d’autres organisations de psychologie. Notamment, un accord de coopération a été signé en 2014 avec l’American Psychological Association (APA).
Site de l’APA : http://www.apa.org
Avec le soutien du COFUSI, le CNFPS a organisé en France plusieurs réunions scientifiques interdisciplinaires.
En association avec le CNF d’Histoire et de Philosophie des Sciences, un symposium organisé par J. Vauclair dans le cadre du Congrès de la SFP a donné lieu à la publication d’un numéro spécial de Psychologie Française (2007), sous le titre “Contributions de l’épistémologie, de la philosophie des sciences et de la psychologie aux sciences cognitives”.
En 2013, toujours avec le CNF d’Histoire et de Philosophie des Sciences, un symposium international a été organisé par Y. Coello sur le thème : “Vision, action and concepts : Behavioural and neural basis of embodied perception and cognition”. Le symposium a donné lieu à la publication de deux volumes, sous le titre Foundations of Embodied Cognition (Psychology Press, 2015). Volume 1 : Perceptual and Emotional Embodiment (éditeurs : Y. Coello et M. H. Fischer). Volume 2 : Conceptual and Interactive Embodiment (éditeurs : M. H. Fischer et Y. Coello).
En 2015, le Congrès de la SFP a accueilli un symposium conjoint du CNFPS et du CNF des Neurosciences, sur le thème : “Langage : Regards croisés de la psychologie et des neurosciences”.

3. L’International Union of Psychological Science (IUPsyS)

L’International Union of Psychological Science (IUPsyS) est l’organisation internationale au sein de laquelle sont regroupées les organisations nationales de psychologie, chacune de ces dernières ayant le statut de “membre national”.

L’UIPsyS a été créée formellement en 1951, la France en ayant été l’un des membres fondateurs. Bien en amont de cette création, des représentants de la psychologie internationale ont organisé, dès 1889 à Paris, des rencontres scientifiques régulières, qui se tiennent depuis 1972 avec une périodicité quadriennale.

Site de l’IUPsyS : http://www.iupsys.net

A la date d’aujourd’hui, l’IUPsyS compte 86 “membres nationaux”. L’Union se présente ainsi comme l’expression internationale de la psychologie. L’article 5 de ses statuts décrit sa mission, qui est d’assurer “le développement, la représentation et l’avancement de la psychologie comme science fondamentale et appliquée au plan national, régional et international”.
A cet effet, l’Union développe un ensemble d’activités qui lui sont propres (notamment, l’organisation du Congrès International de Psychologie tous les quatre ans et la publication de l’International Journal of Psychology), mais aussi des activités impliquant une collaboration avec des organisations apparentées, comme l’International Association of Applied Psychology (IAAP) et l’International Association for Cross-Cultural Psychology (IACCP).
Site de l’IAAP : http://iaapsy.org
Site de l’IACCP : http://www.iaccp.org
L’Union assure aussi la présence de la psychologie et apporte la contribution de son expertise auprès de plusieurs organisations internationales. Elle est accréditée auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à travers deux de ses structures : le Conseil Economique et Social (ECOSOC) et le Département de l’Information (DPI).
Site de l’ONU : http://www.un.org/fr/index.html
Elle est également accréditée auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), avec laquelle elle a Å“uvré notamment à la révision de la dernière version de l’International Classification of Diseases (ICD-10), pour la partie concernant les troubles mentaux. Le CNFPS, avec la SFP et la FFPP, a activement participé à cette opération, dont le compte rendu a été publié dans l’International Journal of Psychology en 2013.
Site de l’OMS : http://www.who.int/fr
Enfin, l’IUPsyS est membre de deux organisations internationales à vocation de représentation scientifique. La principale est l’International Council for Science (ICSU), qui regroupe 31 USI et 122 membres nationaux (Académies des Sciences ou organes équivalents des différents pays représentés). L’ICSU est une organisation non gouvernementale qui porte la voix de la communauté scientifique internationale à l’ensemble de la société, et plus spécialement à l’intention des décideurs en charge des grandes questions sociétales à la résolution desquelles la science est appelée à apporter son expertise.
L’IUPsyS est également membre d’une organisation internationale plus spécifiquement consacrée aux sciences sociales, l’International Social Science Council (ISSC)
Site de l’ICSU : http://www.icsu.org
Site de l’ISSC : http://www.worldsocialscience.org
Il est à noter que ces deux organisations, ICSU et ISSC, sont en train de se rapprocher, avec le projet de se réunir, afin de permettre à la science internationale de s’exprimer d’une seule et même voix.
Le CNFPS, comme chaque membre national de l’IUPsyS, est en position d’apporter sa contribution aux activités de l’Union :
⦁ participation à la gouvernance de celle-ci à travers un Comité Exécutif élu tous les quatre ans ; proposition de projets internationaux 
⦁ participation à l’organisation des congrès internationaux
⦁ proposition de conférences invitées et de symposiums dans ces congrès
⦁ nomination de candidats aux différents prix décernés par l’Union (Major Advancement in Psychological Science Prize, Lifetime Career Award, Young Investigator Awards, Achievement Against the Odds Award) 
⦁ incitation des membres de la communauté psychologique française à participer à ces congrès et à publier dans l’International Journal of Psychology.
La France a joué un rôle important dans la gouvernance de l’IUPsyS. Trois Français ont exercé la fonction de Président : H. Piéron (à la création de l’Union, 1951-1954), P. Fraisse (1966-1969) et M. Denis (2000-2004). Ont également fait partie du Comité Exécutif à différentes époques de l’histoire de l’Union : H. Wallon, G. de Montmollin, P. Lemaire, P. Huguet.

4. L’International Test Commission (ITC)

Le CNFPS est le membre représentant la France au sein de l’International Test Commission (ITC). Cette organisation, qui comprend 20 membres nationaux, est en charge d’établir et de diffuser les lignes de conduite permettant de garantir la qualité, le contrôle et la bonne utilisation des tests.
Elle organise des congrès internationaux (un tous les deux ans) et publie une revue, l’International Journal of Testing.

Site de l’ITC : https://www.intestcom.org

5. Autres organisations internationales

La communauté des psychologues français illustre son engagement vis-à-vis de nombreuses autres organisations internationales.
Au plan européen, la European Federation of Psychologists’ Association (EFPA) fédère les représentations de 34 pays européens. La psychologie française y est représentée à travers la FFPP.

Site de l’EFPA : http://www.efpa.eu

Il existe de nombreuses autres organisations internationales dans lesquelles les psychologues français sont engagés. Les organisations mentionnées ci-dessous sont ouvertes uniquement à des adhésions individuelles. De ce fait, le CNFPS n’y est pas représenté en tant que tel, mais il s’y trouve de fait présent à travers diverses formes de coopération. Outre l’IAAP, déjà mentionnée plus haut, mentionnons les organisations suivantes (dont la liste n’est pas limitative) :
  Association for Psychological Science (APS)
Site : http://www.psychologicalscience.org
European Society for Cognitive Psychology (ESCOP)
Site : http://escop.eu
⦁ International Society for the Study of Behavioural Development (ISSBD)
Site : http://www.issbd.org/ContentDisplay.aspx?src=home
⦁ European Association of Developmental Psychology (EADP)
Site : http://www.eadp.info

6. Liste des membres du CNFPS

La liste actualisée des membres figure sur les diapos 3 et 4 du document : CR bureau CNFPS du 26 juin 2019.

7. Contacts

Président du CNFPS : Yann Coello (yann.coello@univ-lille3.fr)
Secrétaire Général du CNFPS : Valérie Gyselinck (Valérie Gyselinck@ifstarr.fr)
Président de la SFP : René Clarisse (rene.clarisse@univ-tours.fr)
Coprésident de la FFPP : Benoît Schneider (benoit.schneider@univ-lorraine.fr)

4. Association pour la Recherche et l’Intervention Muséale en Psychologie

La FFPP soutien l’ARIMEP selon les dispositions prévues dans les statuts de cette association.

L’ARIMEP

Les buts de de l’ARIMEP sont les suivants :

  • Les buts de de l’ARIMEP sont les suivants :
    ⦁ Recenser tous les objets matériels ou immatériels appartenant à l’État ou à des propriétaires privés ou associatifs et ayant joué dans l’histoire de la recherche, de l’enseignement ou de la pratique en psychologie un rôle historique.
    ⦁ Faire connaître aux psychologues et au public l’existence de ces divers objets et les conditions dans lesquelles il est possible de les consulter. Favoriser leur accessibilité.
    ⦁ Agir à chaque fois que nécessaire pour la conservation de ces objets, en coopération avec tous les acteurs susceptibles d’aider à la conservation du patrimoine de la psychologie.
    ⦁ Entretenir des relations avec les institutions et organisations françaises ou étrangères agissant dans le domaine de la muséologie en psychologie.
    •  Son site propose des fiches présentant les archives de quelques psychologues célèbres, des fiches d’appareils qui ont contribué à l’histoire de la recherche en psychologie et de ses applications, et des liens (textes, films, vidéos) vers d’autres sites relatifs à l’histoire de la discipline. Ce n’est évidemment qu’un début. Le site devrait s’enrichir progressivement grâce aux contributions des membres de l’ARIMEP

La recherche

  • 1ers Entretiens de la Psychologie (Paris)

La recherche

  • Colloque pour le centenaire de Binet : L’intelligence de l’enfant (Paris, 6-8 octobre)

La recherche

  • Journée nationale d’étude : Les usages du QI (Paris, 25 mars)
  • Journée nationale d’étude : Psychologie et justice (Paris, 10 juin)
  • 2es Entretiens de la psychologie : Les avancées de la recherche et de la pratique en Psychologie (Paris, 2-4 novembre)
  • Actes : Bulletin de Psychologie, hors-série 2007, tome 60

La recherche

  • Journée nationale d’étude : Crises et désastres (Paris, 9 juin,)
    Colloque international
  • Psychologie et Psychopathologie de l’enfant : 30 ans de clinique, de recherche et de pratique (Paris, 11-13 octobre)
  • Journée nationale d’étude : Psychologie à l’Université : un paysage en mutation profonde, des enjeux majeurs pour la discipline (Paris, 1er décembre)

La recherche

  • 3es Entretiens francophones de la psychologie : Psychologue, une valeur ajoutée.
  • La place des psychologues dans la société d’aujourd’hui (Paris, 3-5 juillet

La recherche

  • Journée nationale d’étude : Le debriefing psychologique (Paris, 16 mai)
  • Colloque international Psychologie et Psychopathologie de l’enfant : Aux sources de la violence, de l’enfant à l’adolescent (Paris, 8-10 octobre)

La recherche

  • Conférence consensus : L’examen psychologique et l’utilisation des mesures en psychologie de l’enfant (Paris, 25-26 juin)
  • Actes : Voyazopoulos, R., Vannetzel, L., & Eynard, L.-A. (dir.) (2011). L’examen psychologique de l’enfant et l’utilisation des mesures. Paris : Dunod.
  • 4es Entretiens francophones de la psychologie (22-24 avril, Paris)
  • Journée d’étude nationale : Le psychologue, acteur de prévention (Paris 29 octobre) en collaboration avec l’Association Française de Psychologie Communautaire – AFPC
  • CNCDP : Journée d’étude déontologie : Les attestations du psychologue (Paris, 11 décembre)
  • Actes : site CNCDP

La recherche

  • 1ère Journée francophone de psycho-gérontologie (Paris, 28 mai)

La recherche

  • 5es Entretiens francophones de la Psychologie : La clinique, quelles cliniques ? Enjeux politiques dans la formation et la pratique des psychologues (19 au 21 avril, Paris)
  • CNCDP : Journée d’étude déontologie : Le psychologue et le secret professionnel (Paris, 16 juin)
  • Actes : site CNCDP

La recherche

  •  Journée nationale d’étude : Psychologues à l’hôpital. S’organiser. Du pourquoi au comment ? (Lille, 8 février)
  • Journée nationale d’étude : Psychologues à l’hôpital. S’organiser. Du
  • pourquoi au comment ? (Lyon, 18 juin)
  • Journée nationale d’étude : Psychologues à l’hôpital. S’organiser. Du pourquoi au comment ? (Nancy, 15 novembre)
  • Journée nationale d’étude : Psychologues à l’hôpital. S’organiser. Du pourquoi au comment ? (Nantes, 4 octobre)

La recherche

  • CNCDP : Journée d’étude déontologie : Le psychologue dans les institutions et les organisations. Question(s) de déontologie (Paris, 12 avril)
  • Actes : site CNCDP
  • 28e Congrès International de Psychologie Appliquée (ICAP) : De la crise au bien-être durable (Paris,
  • 8-13 juillet) (en collaboration SFP et CNFPS)
  • 2e Journée nationale d’étude : Psychologues à l’hôpital. S’organiser ? (Lille, 19 septembre)
  • 2e Journée francophone de psycho-gérontologie : Psychologue en gériatrie : diversité des cliniques, des pratiques et des prises en charge (Paris, 22 novembre)

La recherche

  • Journée nationale d’étude : Quels psychologues de l’Education demain ?
  • Quels enjeux pour leur formation ? (Paris, 14 mars) collaboration
  • AEPU et Master Psychologie du Développement de l’Université Paris Descartes
  • 6es Entretiens francophones de la Psychologue : A quel Titre ? 30 ans plus tard, : bilan et défis pour la formation et la pratique des psychologues (Nancy 4-6 juin)
  • Conférences plénières : cf. vidéo site de l’Université de Lorraine
  • https://videos.univ-lorraine.fr/index.php?act=view&id_col=187

La recherche

  • CNCDP : Journée d’étude déontologie : Commande, demande, consentement Questions déontologiques (Nanterre, 19 novembre)
  • Actes : site CNCDP
  • 3e journée francophone de Psycho gérontologie : La mort dans les pratiques psychologiques : si proche, si lointaine (Paris, 3 décembre)

La recherche

  • GIRéDép : Le Code de Déontologie des psychologues et sa réglementation (Paris, 25 mars)
  • Journées d’étude de psychologie de l’éducation : Situations de crises psycho traumatiques en milieu scolaire. Comment se préparer ? Comment faire face ? Quels dispositifs d’accompagnement ? (Paris, 20 mai) (Collaboration AFPEN et ANPEC)
    Actes Parus in
  • Psychologie et Education Situations de crises en milieu scolaire : place du psychologue dans les dispositifs (n°2, 2018)
  • CoFraDec Europsy :
  • Revaloriser la profession par la formation : EuroPsy et/ou formation par un doctorat d’exercice (Paris, 30 juin)
    7es Entretiens francophones de la Psychologie : La place des psychologues entre crises et cultures (Lille, 19-21 octobre)

La recherche

  • Colloque Psychologie des transports et de la mobilité (Paris, 4-5 octobre)
  • Actes : Schneider, B., Dinet, J . & Granié, M.-A.(dir). (2020). Psychologie des transports et de la mobilité. Nancy. Presses Universitaires de Nancy). Cf. également : Dossier Transports, mobilité, sécurité. L’apport de la psychologie, n° 360, 2018.
  • 4e journée francophone de Psycho-gérontologie : Qualité de vie en gériatrie : Personnes âgées et psychologues, tous concernés ! (Nanterre, 1er décembre)

La recherche

  • Journées d’étude de psychologie de l’éducation : Bien-être à l’école, être bien à l’école. Place et apports du psychologue de l’éducation (Paris, 20 novembre) (collaboration AFPEN, ANPEC, APsyEn)
  • CNCDP : Journée d’étude déontologie : Entre autonomie et contrainte. La déontologie du psychologue (Paris, 23 mars)
  • Actes : site CNCDP

La recherche

  • Colloque international : Cvberpsychologie.
  • Enjeux pour les savoirs et les pratiques (Nanterre, 2-28 mars) (projet report 2021)
  • 8es Entretiens francophones de la Psychologie : Cycles et âges de la vie : enjeux individuels, groupaux et institutionnels (Tours, 16-17 octobre) (projet report)
  • 5e journée francophone de Psycho gérontologie (en projet)
Demande de résiliation d'abonnement