Clinique des soins palliatifs

Lieu :
PARIS
Adhérent FFPP :
622 €
Non adhérent FFPP :
889 €
Formatrice
Marjorie LOMBARD
Dates :
19, 20 et 21 septembre 2022
3 journées de 7h (21h au total)
Taille du groupe :
10 à 14 participants maximum
Durée :
3 journées de 7h (21h au total)
Lieu :
PARIS
Adhérent FFPP :
622 €
Non adhérent FFPP :
889 €
Formatrice
Marjorie LOMBARD
Dates :
21, 22 et 23 juin 2023
3 journées de 7h (21h au total)
Taille du groupe :
10 à 14 participants maximum
Durée :
3 journées de 7h (21h au total)

Description de la formation

C’est l’ensemble des missions relatives à l’exercice du psychologue auprès des personnes frappées par la maladie grave, évolutive ou terminale et de leurs proches, y compris les enfants, et auprès des soignants, que nous aborderons dans cette formation.

Public concerné

Psychologues

Prérequis

Avoir le titre de psychologue attesté par le numéro ADELI

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Nous informer et nous contacter au préalable à l’adresse formationsinterffpp@gmail.com

Modalités d'inscription et de paiement

Prochaine.s session.s

Paris – 19, 20 et 21 septembre 2022. Animée par Marjorie LOMBARD – Programme de la formation

Paris – 21, 22 et 23 juin 2023. Animée par Marjorie LOMBARD – Programme à venir

Formations Intra ?

Vous êtes intéressé par la mise en place une formation FFPP dans votre établissement ?

Contactez Jeannine Accoce, notre référente Formation intra à l’adresse : formationsintraffpp@gmail.com

Vous étudierez ensemble la faisabilité de cette intervention et les modalités possibles de mise en place, un devis vous sera proposé.

La place du sujet vulnérable dans notre société actuelle pose de nombreuses questions à quiconque se sent investi auprès de son semblable. Pour mieux le comprendre, partons du sort réservé aux malades incurables longtemps mis en marge, par la médecine notamment, jusqu’à ce que récemment une discipline et des services dédiés qui progressivement, des hospices, finissent par intégrer l’institution hospitalière, ne soient créés.

Cependant, le recul que nous avons depuis la fin des années 80 nous offre une aire de réflexion concernant l’évolution du profil des patients admis du fait notamment des changements économiques, sociétaux, politiques, etc. Questionner cet idéal que portait ce projet autour d’une philosophie de soin au cœur de l’humain est une démarche essentielle. Ces évolutions se reflètent évidemment dans le cadre législatif, ce que révèle le Loi Léonetti en 2005 ainsi que le volet 2 de celle-ci en 2016.

Nous éclairerons ainsi les notions de sédation, d’arrêt du tout traitement, pour rappeler la place de plus en plus centrale prise par le patient mais peut être aussi les limites d’une telle ambition. Cet autre semblable que l’on peine à reconnaitre comme tel au risque d’une vive angoisse (pensons à la pétrification de la Méduse) mérite plus que jamais notre attention. Nous savons que l’accompagnement en soins palliatifs est le fruit de lourd fantasmes (mouroir), que les soignants qui s’y consacrent sont marqués par une motivation sans égale, mais pour autant lourdement exposés au rappel de leur propre finitude.

À l’issue de la formation le stagiaire sera capable de :

1. Savoir se positionner comme psychologue dans les missions d’un service de soins palliatifs

2. Maîtriser le cadre légal et éthique en soins palliatifs

3. Savoir élaborer des hypothèses dynamiques sur les modes de fonctionnement des personnes relevant de l’accompagnement en soins palliatifs

2 demi-journées en FAD :

Elles sont consacrées à la philosophie des soins palliatifs, au cadre légal et à l’éthique requise pour un tel accompagnement.

JOURS n°1 et 2 – MATIN – PHILOSOPHIE DES SOINS PALLIATIFS : AXES HISTORIQUES, LÉGISLATIFS

• Présentation des participants et attentes.

• Évaluation des connaissances en début de formation.

• Représentations autour de l’accompagnement en fin de vie (atelier inspiré du photo langage).

• Histoire de la naissance des soins palliatifs.

• Dates clés ayant participées à leur création, en France.

• Principaux apports des lois sur les droits des patients et devoirs des professionnels, notamment la Loi Léonetti Claeys

Journée 2 :

La 2e journée est consacrée aux processus psychiques à l’œuvre chez les patients, proches et soignants ainsi qu’à leur accompagnement psychologique

JOUR 2 – MATIN – PHILOSOPHIE DES SOINS PALLIATIFS : AXES ÉTHIQUES ET CLINIQUES

• Recours à la sédation : aspects éthiques et cliniques.

• Travail de réflexion et évaluation des connaissances autour de la sédation à partir de situations cliniques.

• Clinique et missions du psychologue clinicien en soins palliatifs.

• Exercice bilan (QCM) à partir de 3 situations cliniques reprenant l’ensemble des points de la clinique des soins palliatifs.

JOUR 2 – APRÈS-MIDI – APPROFONDISSEMENTS THÉORIQUES ET CRITIQUE DE L’IDÉAL DES SOINS PALLIATIFS

• La question du renoncement dans la médecine de l’incurable (article MINO).

• La question de la dignité (article MAISONDIEU).

• La question de l’idéale de la bonne mort palliative (article de DERZELLE) .

Journée 3 :

La dernière journée est consacrée à la théorie du deuil ainsi qu’à l’accompagnement psychologique des endeuillés.

JOUR 3 – MATIN – L’APPROCHE PSYCHODYNAMIQUE AU SERVICE DE L’IMPENSABLE

• La mort dans nos sociétés post modernes.

• Témoignages et illustrations artistiques (écriture, photographies et dessins) de patients dans la traversée de leur maladie et fin de vie.

• Fonctionnements psychiques à l’épreuve de l’incurable.

• Concepts et théories psychodynamiques au service de la clinique.

JOUR 3 – APRÈS-MIDI – À LA VIE, À LA MORT

• La belle mort palliative : controverses.

• La fin de vie : travail de deuil ou trépas (questions d’articles).

• Au-delà de l’accompagnement auprès des patients : la question du deuil des accompagnants naturels et de la proximité avec la mort des accompagnants professionnels.

• Ouverture sur la question de la sexualité à l’épreuve de la maladie incurable.

• Enjeux liés à la santé sexuelle.

• Impact du cancer sur la sexualité.

• Investigation de la réponse sexuelle pour une orientation et accompagnement global des patients.

• Place au fantasme quand le corps ne répond plus : ersatz ou transcendance ?

• BILAN = Évaluation à chaud de la formation et évaluations individuelles des connaissances acquises avec retour transmis aux participants.

• Photolangage

• Analyse des représentations

Questionnements éthiques et psychologiques

Travail sur articles et documents traitant des avancées théoriques et de témoignages sur la mort

Travail sur situations cliniques

• Échange d’expériences

Formatrice
Marjorie Lombard
(Psychologue)
Formatrice
Marjorie Lombard
(Psychologue)
Clinique des soins palliatifs
Clinique des soins palliatifs

Adhérent.e à la FFPP

Prise en charge employeur

ALertez-moi des l'ouverture des inscription à la formation
Demande de résiliation d'abonnement