Le projet de loi "pour une Ecole de la confiance", actuellement en examen au parlement, traite de la promotion de la santé à l'Ecole. Or, certains amendements proposent  le retour à un service de santé, comprenant les infimiers-ères, les assistants-tes de service social sous la responsabilité du médecin scolaire et qui pourrait englober aussi les psychologues de l'Education Nationale. Les neuf organisations de psychologues de l'Education Nationale tiennent à rappeler les missions et le positiionnememnt des psychologues dans l'Ecole.

Texte complet du communiqué ici