Dossier n° 7 - Psychologues dans le monde

 mise à jour 29/04/2020

 

  •  Le réseau COVIDresourse 

 

  • Informations en provenance du réseau

 

  • Données des pays participants au réseau

 

 

1. Le réseau COVIDresourse

 

L’American Psychological Association  a placé de nombreuses ressources sur son site  https://www.apa.org/

Elle a aussi mis en place une liste de diffusion, source internationale d’échanges   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

C’est grâce à ce réseau que nous pouvons mettre à disposition une série de documents :

Documents en ligne dans d’autres dossiers

Par exemple :

Champs :

o  Santé : Meeting the psychological needs of people recovering from severe coronavirus (Covid-19) (Brititsh Psychological Socitey)

o  Education / Ecole : Recommendations for organizing distance in schools (Russian Psychological Society)

Recherche :

Appel à projets : IUPs

o  Résultats de recherches : Global problems need social science (Nature, 2020)

Université 

10 strategies to keep students motivated and engaged during the current distance learning (Russian Psychological Society)

                                                                                                                                                         

 

2 - Informations en provenance du réseau


Webminar du réseau international COVIDResourceSummary of COVIDRESOURCE April 15 Call Q and A with Dr. Buxin Han, President of the Chinese Psychological Society

 

■ British Psychological Society
Meeting the psychological needs of people recovering from severe coronavirus (Covid-19)

The British Psychological Society presents an informative talk by David Murphy (BPS President) and Julie Highfield (Consultant Clinical Psychologist) on the psychological wellbeing of healthcare staff serving on the frontline of the current Covid-19 pandemic
https://www.youtube.com/watch?v=5ebYO4yUGUw (58 mn)

 

La Société brésilienne de psychologie

Vidéo qui vise à clarifier les questions des enfants et à les aider à faire face aux émotions qui découlent de la pandémie

-en portugais https://www.youtube.com/watch?v=dMtKtJVoc2U&feature=youtu.be, e

-en anglais  https://www.youtube.com/watch?v=cyOU_fHYrIg&t=10s avec sous-titres peut être utile pour un public international.

Auteurs :

Renata Julianelli - Auteur de livres pour enfants

Juliana Negrao - Neuropsychologue et docteur en troubles du développement

Elisa Kozasa- Neuroscientifique à l'hôpital Israelita Albert Einstein

#srcoron #positivepause #careofemotions #stayathome #childrenliterature

 

Soutenir les enfants qui peuvent avoir des besoins éducatifs spéciaux en période difficile

Vidéo de 12 mn réalisée par le Dr Louise Acker (copiée), et ses collègues de Londres,

Grâce à une petite armée de bénévoles, la vidéo est maintenant racontée dans chacune des langues suivantes : arabe, français, allemand, igbo, italien, mandarin, maltais, polonais, russe, espagnol, twi et turc

Version française  https://www.youtube.com/watch?v=Vv9jHHqrDxc&list=PLeEBLpkk4vtPUWGV-kSDOCr-3hZQzmrQ6&index=7&t=106s

Traduction, Mathieu Tucker, voix Anna, avec l'aide de Paola pour les paroles des chansons

 

Discussion sur la réponse aux besoins psychologiques du personnel de santé pendant la crise de Covid

David Murphy FBPsS, FRSA ,Président - Société britannique de psychologie a récemment organisé une discussion sur la réponse aux besoins psychologiques du personnel de santé pendant la crise de Covid avec les membres du groupe d'experts du BPS sur le bien-être du personnel, dont le Dr Julie Highfield, psychologue clinique consultante, Cardiff Critical Care et le Dr Robert Maunder, professeur de psychiatrie à l'université de Toronto & huit professionnels de la santé, dont des spécialistes des soins intensifs mais aussi des cliniciens d'autres spécialités qui ont été redéployés dans des unités de Covid. La discussion, qui s'est déroulée en deux parties de 30 minutes

https://www.youtube.com/watch?v=ofIpj8w9tRw (partie 1)

https://www.youtube.com/watch?v=gXRJrEpcn_M (partie 2)

 

 EFPA EMC 12/2020 : Invitation à des webinaires gratuits de l'EFPA dans COVID-19 fois

L'EFPA s’ engage à jouer notre rôle pour que les innovations et l'expertise des psychologues de ses 38 pays membres soient partagées entre tous les psychologues d'Europe pendant la crise du coronavirus, afin d'en faire bénéficier les citoyens européens.

L'EFPA propose un ensemble de webinaires gratuits animés par des représentants experts de l'EFPA issus de nos associations membres. Les webinaires se dérouleront en anglais.  Des enregistrements vidéo sous-titrés dans plusieurs langues européennes seront disponibles sur le site web de l'EFPA après leur diffusion. Le nombre de participants est limité à 1000 personnes par événement.

 

 

Les webinaires :

 

a. Comment mettre en place une ligne d'assistance psychologique dans le cadre de COVID-19 ?

Teresa Espassandim, membre de la Direction nationale, Ordre des psychologues portugais

Mercredi 29 avril 2020, 10:00-11:00 (CET - heure de Bruxelles)

 

Ce webinaire portera sur :

- La contextualisation de la situation pandémique et la nécessité de réponses axées sur le soutien émotionnel et la promotion de la résilience psychologique ;

- L'articulation avec les autorités sanitaires nationales et les autres partenaires ;

- L'intervention psychologique dans les situations de crise ;

- Les exigences techniques et la formation des psychologues ;

- Conception et élaboration de protocoles d'intervention psychologique ;

- Supervision technique et scientifique

- Dépannage

 

b. Consultations en ligne, que faut-il savoir et par où commencer ?

Angelo Compare, Lise Haddouk (FFPP-France), Maria Karekla, Tom Van Daele - Groupe de projet de l'EFPA sur la santé en ligne

Mercredi 29 avril 2020, 13h00 - 14h00 (CET - heure de Bruxelles)

 

La crise de la pandémie COVID-19 oblige les psychologues à prendre leurs consultations (en partie) en ligne, afin de continuer à fournir des soins. Si vous souhaitez en savoir plus sur le traitement en ligne et les possibilités de consultations en ligne, le groupe de projet "eHealth" de la Fédération européenne des associations de psychologues organise ce webinaire gratuit.

Au cours de ce webinaire d'une heure, vous recevrez une brève introduction sur :

- L'efficacité connue des consultations en ligne.

- Les avantages et les pièges de la thérapie en ligne.

- Comment et ce dont vous avez besoin pour commencer une thérapie en ligne.

- Comment communiquer en ligne avec vos patients, ainsi que des conseils et astuces concrets

 

c. COVID-19 et implications pour la santé mentale

Koen Lowet, membre CE de l'EFPA

Jeudi 30 avril 2020, 11h00-12h00 (CET - heure de Bruxelles)

‘'impact de COVID-19 sur l'état de santé mentale de nos citoyens et des implications pour notre système de santé mentale. Le webinaire sera basé sur les expériences recueillies jusqu'à présent sur la situation belge et sur les contributions de collègues européens et internationaux. Les implications progressives de la pandémie selon le calendrier prévu pour les différents groupes de notre société, tels que les patients en santé mentale, le grand public, les familles, les soignants, la direction et les groupes à risque spécifiques comme nos personnes âgées

 

Si vous avez des questions concernant ces webinaires, ou si vous souhaitez proposer un sujet ou un orateur pour un futur webinaire, veuillez contacter Anna Leybina Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Julie Van den Borre Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

3 - Données des pays participant au réseau

 

Les informations suivantes proviennent d’un grand nombre de pays qui font part des ressources
proposées par les organisations de psychologues  
(version en anglais en bas de document)

 

Fédération européenne des associations de psychologues (EFPA)

Parce que le passage aux interventions numériques est l'un des changements majeurs dans le domaine en raison de la crise COVID-19, le groupe de projet sur la santé en ligne de la Fédération européenne des associations de psychologues (EFPA) mène des recherches pour suivre les questions et les préoccupations des psychologues concernant l'utilisation de la consultation en ligne. L'objectif est de découvrir comment les associations membres de l'EFPA peuvent soutenir leurs membres plus efficacement.

 

Société Interaméricaine de Psychologie (SIP)

La Société interaméricaine de psychologie/Sociedad Interamericana de Psicologia (SIP) a créé un document en espagnol, en anglais et en portugais pour informer les psychologues sur le coronavirus et sur les moyens de protéger et d'aider les clients et les communautés. La SIP travaillera également à l'élaboration d'une boîte à outils sur la santé mentale pour les enfants et les familles.

 

Conseil international des psychologues (ICP)

Le Conseil international des psychologues (PCI) développe un réseau mondial pour la psychologie et les droits de l'homme, y compris les aspects de COVID-19 relatifs aux droits de l'homme, par exemple, le droit à la vie privée, les droits civils, le droit à la santé et les droits des personnes vulnérables.

 

 

 

Afrique du Sud

La South African Psychological Association a publié des liens vers des ressources sur psyssa.com, notamment celles fournies par l'OMS sur la gestion des émotions et la promotion du bien-être, le soutien aux travailleurs de la santé de première ligne, les ressources pour les enfants et la préparation aux conséquences de la crise.

 

Allemagne

L'Association des psychologues professionnels allemands (DGPS) a publié des ressources en plusieurs langues sur son site web et a produit une courte vidéo sur la manière de parler aux enfants du virus corona. Elle s'efforce en particulier d'atteindre les personnes âgées et d'autres personnes qui peuvent être isolées et qui n'utilisent généralement pas les médias sociaux. La DGPS développe également des ressources pour lutter contre la xénophobie, le racisme et le potentiel de violence découlant de la crise COVID-19.

 

Australie

La Société australienne de psychologie (APS) a développé des ressources qui sont continuellement mises à jour au fur et à mesure que l'information est disponible.  Il s'agit notamment d'un guide COVID-19 pour les membres, "Preparing your Practice for Coronavirus", et d'une fiche de conseils pour le public sur la façon de faire face à l'anxiété liée aux coronavirus.

L'APS développe actuellement une base de données en ligne permettant aux patients de trouver et de prendre rendez-vous avec un psychologue. Elle soutient également ses membres par le biais de webinaires, de formations et de supervision et en les aidant à se mettre en relation les uns avec les autres.

 

Belgique

Au début de la pandémie, l'Association flamande des psychologues cliniciens (VVKP) s'est attachée à rassurer le public, à veiller à l'hygiène de la santé mentale des personnes isolées à domicile et à communiquer pour s'assurer que les directives visant à protéger le public étaient suivies. Le VVKP s'efforce de soutenir les travailleurs de la santé de première ligne et a lancé une plateforme en ligne pour les travailleurs des services de santé en partenariat avec un grand système hospitalier. Il a également créé un système de localisation et d'orientation des psychologues en ligne pour ceux qui cherchent à obtenir des soins professionnels.

Le VVKP anticipe une augmentation des problèmes de santé mentale causés par l'isolement social et se concentre sur le soutien aux personnes âgées. Il s'efforce de créer des capacités et d'alléger la pression sur le système national de soins de santé.

 

Brésil

La Société brésilienne de psychologie dispose d'un groupe de travail qui travaille sur des documents destinés à conseiller les psychologues pour faire face à la pandémie et à ses conséquences.

 

Canada

La Société canadienne de psychologie a développé une page web de ressources sur COVID-19 qui comprend des fiches d'information sur certains des aspects psychosociaux de cette urgence sanitaire : https://cpa.ca/corona-virus/. Ces documents sont également disponibles en anglais : https://cpa.ca/fr/corona-virus/

Karen Cohen, PDG de l'ACP, s'est jointe à un panel radiophonique national sur la CBC le 3 avril pour discuter du bien-être des prestataires de soins de santé de première ligne.  Elle a parlé de l'initiative de réponse psychologique d'urgence de la CBC pour les travailleurs de la santé de première ligne https://cpa.ca/corona-virus/

 

Caraïbes

L’ Alliance des associations de psychologie des Caraïbes (CANPA) a mis en ligne des ressources en créole, en anglais, en espagnol et en français et examine les informations pour s'assurer qu'elles sont culturellement adaptées à la communauté des Caraïbes. Elle a développé des ressources pour les psychologues et une série de messages d'intérêt public. CANPA travaille avec les principales agences (par exemple, l'OPS) et les organisations confessionnelles locales pour développer et diffuser des informations sur COVID-19.

 

Chine

La Société psychologique chinoise (SPC) a pris un certain nombre de mesures pour faire face à la pandémie, notamment :

- La formation des psychologues afin d'améliorer leurs compétences ;

- Fournir des services par le biais d'une ligne d'assistance téléphonique ;

- Organiser des conférences et des séminaires en ligne pour les membres et le public ;

- Fournir des conseils sur la réglementation des comportements et les changements de mode de vie.

Le CPS a travaillé avec ses divisions spécialisées et avec les plus de 30 sociétés provinciales de psychologie en Chine pour fournir des réponses et des ressources spécifiques et localisées. Elles s'efforcent de répondre aux préoccupations concernant la compétence des prestataires de services et de garantir la qualité des services, et tentent de développer un programme avec les ministères du gouvernement pour améliorer la réglementation.

 

Colombie

Le Collège colombien des psychologues (COLPSIC) a travaillé avec les ministères de la santé et de l'éducation pour développer des pages web et afficher des ressources pour le public et pour ses membres. Il a mis en place des équipes de psychologues bénévoles dans tout le pays et forme des bénévoles qui fournissent des services et travaillent sur les lignes d'urgence. COLPSIC s'est efforcé de résoudre les problèmes éthiques et techniques liés à la télésanté et de préparer les professionnels à travailler à distance. COLPSIC se prépare également à faire face aux conséquences de la pandémie et à la manière de traiter les impacts sur les personnes déjà atteintes, ainsi qu'à l'augmentation de l'anxiété, de la dépression et de la violence au sein des familles.

 

Cuba

Le gouvernement cubain et les agences du système national de santé ont conçu des stratégies et des programmes mettant l'accent sur les soins de santé primaires communautaires. La Société cubaine de psychologie diffuse ces informations et des ressources supplémentaires sur son site web et sa page Facebook.

 

République Dominicaine

Un appel à volontaires pour le personnel de santé a été lancé à l'échelle nationale en République dominicaine. Le Collège dominicain des psychologues (CODOPSI) a travaillé avec les universités pour diffuser des informations en mettant l'accent sur les services aux familles et les moyens sains de passer du temps en détention. Les initiatives comprennent la facilitation de l'engagement des groupes par la télésanté et le soutien aux prestataires de services de première ligne.

 

Corée

L'Association psychologique coréenne (KPA) a collaboré avec le CDC coréen et a ouvert une psychothérapie pro bono par téléconférence aux personnes qui souffrent psychologiquement de la crise COVID-19.  Plus de 240 psychologues cliniciens et conseillers ont donné de leur temps dans cet effort et reçoivent des commentaires positifs et une couverture médiatique.

La KPA a également mis en ligne des ressources psychologiques sur son site web (en coréen). Il s'agit notamment de ressources destinées au grand public, aux enfants et aux adolescents, aux personnes isolées, de conseils pour faire face à la distanciation sociale et d'un discours du président de la KPA.

 

France

La Fédération Française des Psychologues et de Psychologie (FFPP) - qui représente la France à l’EFPA-  diffuse sur son site un ensemble d’informations à destination des psychologues et du public concernant les aspects psychologiques du COVID-19 (informations générales, données sur la télépsychologie, données dans le champ du travail, données par champs d’intervention - y compris la question des étudiants en partenariat avec d’autres organisations -, ressources à destination des psychologues, recherche, psychologues dans le monde). Elle a établi des partenariats avec différents réseaux et structures pour favoriser la diffusion de ces informations. Elle a mis des données informatives à disposition de la Haute Autorité de Santé qui y fait référence. Elle soutient la démarche de l’EFPA.

La FFPP a établi un partenariat spécifique avec le Syndicat National des Psychologues afin de promouvoir les plateformes de soutien psychologique à distance et offrir sur ce plan des garanties aux usagers.

 

Liban

L'Association libanaise de psychologie (APL) soutient le plan d'action du gouvernement libanais pour la santé mentale et le soutien psychosocial (MHPSS) dans le cadre du plan d'action COVID-19, en étroite collaboration avec l'OMS et l'UNICEF.

Objectifs du plan d'action :

- Promouvoir la santé mentale et atténuer les facteurs de stress liés à la COVID-19, notamment la stigmatisation et la discrimination à l'encontre des personnes concernées et des travailleurs de la santé.

- Fournir un soutien en matière de santé mentale aux personnes en quarantaine à l'hôpital ou à domicile et à leur famille.

- Soutenir la santé mentale des travailleurs de la santé et des premiers intervenants dans le cadre de l'intervention.

- Assurer la continuité des soins de santé mentale pour les personnes utilisant les services de santé mentale, conformément aux directives de la CIP.

L'APL a organisé plusieurs événements en direct sur Facebook sur la gestion du stress et de l'épuisement professionnel, le développement de l'empathie et les soins aux personnes âgées et aux populations vulnérables. Elle a également publié des ressources sur son site web et travaille avec le gouvernement libanais pour mettre en place une ligne d'assistance téléphonique.

 

Nepal

Le gouvernement népalais offre une formation sur un programme de sensibilisation à la pandémie pour son département de gestion des crises. L'Association psychologique du Népal s'emploie à développer les ressources techniques permettant de fournir des conseils par vidéo et de traduire les ressources en népalais.

 

Nicaragua

L'Association nicaraguayenne de psychologie (ANDEPSI) travaille par le biais des médias sociaux et de la télévision pour faire face à la pandémie.

 

Nigeria

La Nigerian Psychological Association a mis en place un comité de protocole de réponse COVID-19. Le président de l'association, ainsi que trois autres invités, ont participé à un programme télévisé national diffusé en direct par la Nigerian Television Authority, la seule chaîne de télévision officielle du gouvernement fédéral du Nigeria, pour discuter de la composante santé mentale de COVID-19.

 

Portugal

L'Ordre des psychologues portugais (OPP) OPP a mis en œuvre plusieurs initiatives, actions et stratégies de soutien en réponse à la crise COVID-19 :

- L'OPP a créé le "Cabinet de crise de l'OPP", responsable de l'action opérationnelle en réponse à COVID-19 ;

- L'OPP a travaillé, avant même le premier cas au Portugal, en étroite collaboration avec le gouvernement national et le système de santé pour créer et/ou renforcer les lignes de soutien téléphonique (ligne d'information et ligne de conseil psychologique), dont le personnel est composé de psychologues soutenus par l'OPP ;

- L'OPP a contribué à renforcer la réponse du système national de santé (SNS) à la crise, en étudiant des réponses spécifiques et en collaborant avec les dirigeants du gouvernement pour la prise de décisions ;

- L'OPP a également soutenu et fourni des réponses aux psychologues qui développent des lignes d'assistance dans les mairies, les conseils paroissiaux, les universités, les institutions de solidarité sociale, etc., par le biais de formations et de la création de forums de discussion ;

- L'OPP a élaboré une série de documents de soutien, de vidéos et de lignes directrices, disponibles sur le site https://www.ordemdospsicologos.pt/pt/covid19 , visant à partager des informations scientifiques avec différents publics (psychologues, professionnels de la santé, parents, soignants, etc.) sur la manière de faire face à l'isolement, à l'anxiété, aux interventions psychologiques, d'apprentissage et de formation à distance, à la lutte contre la stigmatisation, à l'autosoin et au bien-être des professionnels de la santé, à la communication des risques, aux soins en établissement, à la mise en œuvre de stratégies d'atténuation, etc ;

- L'OPP a diffusé des informations sur COVID-19 avec une forte présence dans les médias et les médias sociaux (télévision nationale, radio nationale, grands journaux, grandes publications hebdomadaires, etc.), plaçant l'OPP et les psychologues dans des programmes quotidiens spécifiques et aux heures de grande écoute ;

- L'OPP a créé le "Cabinet d'appui aux psychologues sur COVID-19", mettant à disposition du matériel spécifique (livres électroniques) et des formations et cours à distance (cours d'apprentissage en ligne, webinaires, etc.) pour promouvoir le développement professionnel des psychologues afin de renforcer les bonnes pratiques professionnelles pour relever les défis professionnels pendant la pandémie ;

- L'OPP a créé un réseau d'agents de l'OPP, avec des centaines de psychologues qui se sont portés volontaires pour collaborer avec l'OPP pendant la crise, en promouvant des comportements pro-sociaux et pro-santé et en les diffusant à travers leurs communautés.

 

Sénégal

L'Association des psychologues du Sénégal soutient le ministère de la Santé en offrant des séances vidéo gratuites au personnel médical et aux personnes qui luttent contre le coronavirus.

 

Sri Lanka

L'Association psychologique du Sri Lanka (SLPA) a collaboré avec des agences nationales et privées pour mettre en place un service d'assistance téléphonique gratuit sur l'ensemble de l'île. Trente-deux membres se portent volontaires pour cette ligne d'assistance téléphonique. L'APSL est en train d'élaborer des documents et d'adopter certains documents internationaux au contexte local.

 

Turquie

L'association psychologique turque se concentre sur le partage d'informations sur les médias sociaux en ciblant certains états d'âme (anxiété, sentiments dépressifs) et groupes d'âge/statut (personnes âgées, travailleurs de la santé, enfants, familles, prestataires de soins et autres). La distance physique étant une variable importante dans ce cas, l'Association s'efforce d'atteindre le public à tous les niveaux et d'être disponible autant que possible.

 

Royaume-Uni

La British Psychological Society (BPS) a publié sur son site web des lignes directrices pour la profession et pour le public. Les lignes directrices pour les membres comprennent des conseils sur la manière de fournir une thérapie efficace par vidéo et de nouvelles orientations pour les professionnels de la psychologie. Les conseils pour le

public comprennent la manière de parler de la pandémie aux enfants et aux enseignants, des conseils sur la manière de faire face à l'isolement et de traiter les effets de la pandémie sur les personnes âgées. Le BPS a également publié des conseils à l'intention des travailleurs de la santé de première ligne qui s'occupent du stress et du bien-être des patients, des parents et des soignants : https://www.bps.org.uk/sites/www.bps.org.uk/files/News/News%20-%20Files/Psychological%20needs%20of%20healthcare%20staff.pdf.

Un webinaire sur ce sujet est également disponible sur demande à l'adresse suivante :
https://bps.zoom.us/rec/play/6MYtf-6trmo3Etad5ASDBKV7W9W5Kfis0HAf8_NezhrgB3VVY1vyN-AbZrHyIaApu5I5ip2nbO7vXToN.

 

USA

L'Association américaine de psychologie (APA) a mobilisé une réponse globale à COVID-19, en mettant à disposition des ressources pour aider les psychologues travaillant dans différentes sphères et en informant le public et les décideurs politiques sur ce que la science et la pratique de la psychologie nous apprennent sur la manière de faire face à la crise. L'accent a été mis en particulier sur l'aide aux cliniciens pour qu'ils s'adaptent à la télésanté, l'aide à la population américaine pour qu'elle puisse faire face à l'anxiété, l'opposition à la stigmatisation de certaines populations et le soutien aux psychologues, aux éducateurs et aux étudiants.

 

Le président et le directeur général de l'APA donnent un aperçu de la réponse de l'APA ici : https://www.apa.org/members/content/covid-19-actions

 

Venezuela

La Fédération des psychologues du Venezuela, ainsi que les universités, les écoles, les instituts et les départements de psychologie, de même que les associations régionales, ont publié une déclaration commune d'accord :

- Aider les professionnels de la santé et d'autres disciplines connexes à établir, organiser et exécuter les actions de prévention, de soins, de confinement et de surveillance de l'impact du coronavirus COVID19 sur la population.

- Encourager les professionnels et les étudiants en psychologie à se rendre disponibles, par l'intermédiaire de leurs institutions universitaires, professionnelles ou syndicales, pour fournir des initiatives de soutien psychologique qui atténuent et protègent la santé mentale et psycho-émotionnelle de la population, en tenant compte de leurs capacités et de leurs ressources.

- Exhorter les différents acteurs politiques et secteurs de la société vénézuélienne à travailler ensemble par la formation d'équipes multidisciplinaires formées aux urgences sanitaires et à la communication, en offrant des soins, des informations fiables et en garantissant les conditions de sécurité et de protection requises dans ce contexte complexe.

- Accélérer la mise en œuvre de l'offre de soutien de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) et du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (ONU), qui ont exprimé leur préoccupation quant aux conditions de vulnérabilité accrue de la population vénézuélienne.

 

 

 

 

             

The American Psychological Association

 

has many resources on its site  https://www.apa.org/

 

It has also set up a mailing list, an international source of exchange.    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

It is through this process that we have gathered the following information from a large number of countries that share resources offered by psychologists' organizations

 

 

 

European Federation of Psychologists' Associations (EFPA)

Because the shift to digital interventions is one of the major changes in the field as a result of the COVID-19 crisis, the eHealth project group of the European Federation of Psychologists' Associations (EFPA) is conducting research to monitor the questions and concerns of psychologists regarding the use of online consultation. The aim is to find out how EFPA member associations can support their members more effectively.

 

Inter-American Society of Psychology (SIP)

The Inter-American Society of Psychology/Sociedad Interamericana de Psicologia (SIP) has created a document in Spanish, English and Portuguese to inform psychologists about the coronavirus and how to protect and help clients and communities. SIP will also work on the development of a mental health toolkit for children and families.

 

International Council of Psychologists (ICP)

The International Council of Psychologists (ICP) is developing a global network for psychology and human rights, including the human rights aspects of COVID-19, for example, the right to privacy, civil rights, the right to health and the rights of vulnerable persons.

 

 

 

South Africa

The South African Psychological Association has published links to resources on psyssa.com, including those provided by WHO on managing emotions and promoting well-being, support for front-line health workers, resources for children and preparing for the consequences of crisis.

 

 

Germany

The Association of German Professional Psychologists (DGPS) has published resources in several languages on its website and has produced a short video on how to talk to children about the corona virus. In particular, it is working to reach the elderly and others who may be isolated and who do not usually use social media. HPB is also developing resources to combat xenophobia, racism and the potential for violence arising from the COVID-19 crisis.

 

 

Australia

The Australian Psychological Association (APS) has developed resources that are continually updated as information becomes available.  These include a COVID-19 guide for members, "Preparing your Practice for Coronavirus", and a tip sheet for the public on how to deal with coronavirus anxiety.

APS is developing an online database for patients to find and book appointments with a psychologist. It also supports its members through webinars, training and supervision and by helping them connect with each other.

 

Belgium

At the beginning of the pandemic, the Flemish Association of Clinical Psychologists (VVKP) focused on reassuring the public, ensuring that the mental health of people isolated at home was hygienic and communicating to ensure that guidelines to protect the public were followed. The VVKP is working to support frontline health care workers and has launched an online platform for health care workers in partnership with a major hospital system. It has also created an online psychologist tracking and referral system for those seeking professional care.

The VVKP anticipates an increase in mental health problems caused by social isolation and is focusing on support for the elderly. It strives to build capacity and relieve pressure on the national health care system.

 

 Brazil

The Brazilian Psychological Society has a working group that is working on materials to advise psychologists to deal with the pandemic and its consequences.

 

Canada

The Canadian Psychological Association has developed a resource web page on COVID-19 that includes fact sheets on some of the psychosocial aspects of this health emergency: https://cpa.ca/corona-virus/. These documents are also available in French: https://cpa.ca/fr/corona-virus/

CPA CEO Karen Cohen joined a national radio panel on CBC on April 3 to discuss the well-being of frontline health care providers.  She spoke about the CBC's Psychological Emergency Response Initiative for frontline health care workers https://cpa.ca/corona-virus/.

 

Caribbean

The Alliance of Caribbean Psychological Associations (CANPA) has posted resources online in Creole, English, Spanish and French and is reviewing the information to ensure that it is culturally appropriate for the Caribbean community. It has developed resources for psychologists and a series of public service announcements. CANPA works with key agencies (e.g. PAHO) and local faith-based organizations to develop and disseminate information about COVID-19.

 

China

The Chinese Psychological Society (CPS) has taken a number of measures to deal with the pandemic, including :

- Training of psychologists to improve their skills;

- Providing services through a hotline;

- Organizing online conferences and seminars for members and the public;

- Providing advice on behavioural regulation and lifestyle changes.

CPS worked with its specialized divisions and with the more than 30 provincial psychological societies in China to provide specific and localized responses and resources. They are working to address concerns about the competence of service providers and to ensure the quality of services, and are attempting to develop a program with government ministries to improve regulation.

 

Colombia

The Colombian College of Psychologists (COLPSIC) has worked with the Ministries of Health and Education to develop web pages and resources for the public and for its members. It has established teams of volunteer psychologists throughout the country and trains volunteers to provide services and work on hotlines. COLPSIC has worked to resolve ethical and technical issues related to telehealth and to prepare professionals to work at a distance. COLPSIC is also preparing to deal with the consequences of the pandemic and how to deal with the impacts on those already affected, as well as the increase in anxiety, depression and violence within families.

 

Cuba

The Cuban Government and the agencies of the national health system have designed strategies and programmes that focus on community-based primary health care. The Cuban Psychological Society disseminates this information and additional resources on its website and Facebook page.

 

Dominican Republic

A nationwide call for volunteers for health personnel was launched in the Dominican Republic. The Dominican College of Psychologists (CODOPSI) worked with universities to disseminate information with a focus on family services and healthy ways to spend time in detention. Initiatives include facilitating group engagement through tele-health and supporting front-line service providers.

 

Korea

The Korean Psychological Association (KPA) collaborated with the Korean CDC and opened pro bono psychotherapy by teleconference to people who are psychologically suffering from the COVID-19 crisis.  More than 240 clinical psychologists and counsellors volunteered their time in this effort and received positive feedback and media coverage.

The KPA has also posted psychological resources on its website (in Korean). These include resources for the general public, children and adolescents, isolated people, advice on coping with social distancing, and a speech by the KPA president.

 

France

The French Federation of Psychologists and Psychology (FFPP) - which represents France at the EFPA - disseminates on its website a set of information for psychologists and the public concerning the psychological aspects of COVID-19 (general information, data on telepsychology, data in the field of work, data by field of intervention - including the question of students in partnership with other organizations -, resources for psychologists, research, psychologists around the world). It has established partnerships with various networks and structures to promote the dissemination of this information. It has made informative data available to the Haute Autorité de Santé which refers to it. It supports the EFPA's approach.

The FFPP has established a specific partnership with the National Union of Psychologists in order to promote remote psychological support platforms and offer guarantees to users in this area.

 

 

Lebanon

The Lebanese Psychological Association (LPA) supports the Lebanese Government's Action Plan for Mental Health and Psychosocial Support (MHPSS) within the framework of the COVID-19 Action Plan, in close collaboration with WHO and UNICEF.

Objectives of the action plan :

- Promote mental health and mitigate stressors related to COVID-19, including stigma and discrimination against the persons concerned and health workers.

- Provide mental health support to people in hospital or home quarantine and their families.

- Support the mental health of health care workers and first responders as part of the response.

- Provide continuity of mental health care for people using mental health services, in accordance with IPC guidelines.

The LPA has organized several live Facebook events on stress and burnout management, empathy building, and caring for the elderly and vulnerable populations. It has also published resources on its website and is working with the Government of Lebanon to set up a hotline.

 

Nepal

The Government of Nepal is providing training on a pandemic awareness program for its crisis management department. The Psychological Association of Nepal is working to develop technical resources to provide video counselling and to translate the resources into Nepali.

 

Nicaragua

The Nicaraguan Association of Psychology (ANDEPSI) is working through social media and television to address the pandemic.

 

Nigeria

The Nigerian Psychological Association has set up a COVID-19 Response Protocol Committee. The President of the Association, along with three other guests, participated in a national television programme broadcast live by the Nigerian Television Authority, the only official television channel of the Federal Government of Nigeria, to discuss the mental health component of COVID-19.

 

Portugal

The Portuguese Order of Psychologists (OPP) OPP has implemented several initiatives, actions and support strategies in response to the COVID crisis19 :

- The OPP created the "OPP Crisis Cabinet", responsible for operational action in response to COVID-19 ;

- The OPP worked, even before the first case in Portugal, in close collaboration with the national government and the health system to create and/or strengthen the telephone support lines (information line and psychological counselling line), staffed by psychologists supported by the OPP ;

- The OPP contributed to strengthening the response of the National Health System (SNS) to the crisis, studying specific responses and collaborating with government leaders in decision-making;

- The OPP has also supported and provided responses to psychologists who are developing helplines in town halls, parish councils, universities, social solidarity institutions, etc., through training and the creation of discussion forums;

- The OPP has developed a series of support documents, videos and guidelines, available at https://www.ordemdospsicologos.pt/pt/covid19 , aimed at sharing scientific information with different audiences (psychologists, health professionals, parents, carers, etc.). ) on how to deal with isolation, anxiety, psychological interventions, distance learning and training, anti-stigma, self-care and well-being of health professionals, risk communication, institutional care, implementation of mitigation strategies, etc. The OPP has developed a series of support documents, videos and guidelines, available at  , aimed at sharing scientific information with different audiences (psychologists, health professionals, parents, caregivers, etc.);

- The OPP disseminated information on COVID-19 with a strong presence in the media and social media (national television, national radio, major newspapers, major weekly publications, etc.), placing the OPP and psychologists in specific daily and prime time programmes ;

- The OPP has created the "Psychologists Support Cabinet on COVID-19", making available specific materials (e-books) and distance education and courses (e-learning courses, webinars, etc.) to promote the professional development of psychologists in order to strengthen good professional practices to meet the professional challenges during the pandemic ;

- The OPP has created a network of OPP agents, with hundreds of psychologists who volunteered to collaborate with the OPP during the crisis, promoting pro-social and pro-health behaviors and disseminating them throughout their communities.

 

Senegal

The Association of Psychologists of Senegal supports the Ministry of Health by offering free video sessions to medical staff and people fighting coronavirus.

 

Sri Lanka

The Sri Lanka Psychological Association (SLPA) has been working with national and private agencies to establish a free telephone helpline throughout the island. Thirty-two members volunteer for the helpline. The SLPA is in the process of developing documents and adopting some international documents to the local context.

 

Turkey

The Turkish Psychological Association focuses on sharing information on social media by targeting certain moods (anxiety, depressive feelings) and age/status groups (elderly, health workers, children, families, caregivers and others). As physical distance is an important variable in this case, the Association strives to reach the public at all levels and to be available as much as possible.

 

United Kingdom

The British Psychological Society (BPS) has published guidelines for the profession and the public on its website. The guidelines for members include advice on how to provide effective video therapy and new directions for psychological professionals. Advice for the

public understand how to talk to children and teachers about the pandemic, advice on how to deal with isolation and how to deal with the effects of the pandemic on the elderly. The Office of Public Health has also published advice for front-line health care workers dealing with the stress and well-being of patients, parents and caregivers: https://www.bps.org.uk/sites/www.bps.org.uk/files/News/News%20-%20Files/Psychological%20needs%20of%20healthcare%20staff.pdf.

A webinar on this topic is also available upon request at https://bps.zoom.us/rec/play/6MYtf-6trmo3Etad5ASDBKV7W9W5Kfis0HAf8_NezhrgB3VVY1vyN-AbZrHyIaApu5I5ip2nbO7vXToN.

 

USA

The American Psychological Association (APA) has mobilized a comprehensive response to COVID-19, providing resources to assist psychologists working in different spheres and informing the public and policy makers about what the science and practice of psychology is telling us about how to deal with the crisis. Particular emphasis was placed on helping clinicians adapt to telehealth, helping the American population cope with anxiety, opposing the stigmatization of certain populations, and supporting psychologists, educators, and students.

The President and Executive Director of APA provide an overview of APA's response here: https://www.apa.org/members/content/covid-19-actions.

 

Venezuela

The Federation of Psychologists of Venezuela, together with universities, schools, institutes and departments of psychology, as well as regional associations, have issued a joint statement of agreement :

- To assist health professionals and other related disciplines in establishing, organizing and carrying out actions for the prevention, care, containment and monitoring of the impact of the coronavirus COVID19 on the population.

- To encourage professionals and students in psychology to make themselves available, through their academic, professional or union institutions, to provide psychological support initiatives that mitigate and protect the mental and psycho-emotional health of the population, taking into account their capacities and resources.

- Urge the different political actors and sectors of Venezuelan society to work together through the formation of multidisciplinary teams trained in health emergencies and communication, providing care, reliable information and guaranteeing the conditions of security and protection required in this complex context.

- Accelerate the implementation of the offer of support from the World Health Organization (WHO), the Pan-American Health Organization (PAHO) and the Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights (UNHCHR), which have expressed concern about the conditions of increased vulnerability of the Venezuelan population.